fbpx
Nous suivre #artup2019
Top

> Erró

Islande > 1932

AD GALERIE > Stand E10

Erró est un artiste peintre islandais né en 1932.

Il étudie les arts plastiques et principalement la peinture aux Beaux-Arts de Reykjavík et d'Oslo de 1949 à 1952, puis la mosaïque aux Beaux-Arts de Florence en 1955. Dans ces différentes écoles, il se spécialise tout d'abord dans la technique du papier découpé avant de se consacrer à la mosaïque. Il s'installe à Paris en 1958 et rencontre les artistes du mouvement surréaliste.

Dans un univers de bande-dessinée, Erró fait se rencontrer des figures de cartoons et despotes historiques. Il glane en permanence des visuels dans les journaux, la publicité, ou l'illustration pour réaliser ses collages. Des échantillons culturels provenant de tous les pays qu'il parcourt. De cette manière, comics et propagande chinoise peuvent et vont se retrouver sur un même plan.

Il crée des chocs visuels, mélangeant aussi bien la temporalité que les frontières. Voir un héros de Walt Disney aux côtés d'un dictateur ne manque pas de surprendre. Ses dessins sont résolument engagées et abordent de plein pied des thèmes politiques. Pour dénoncer et critiquer les événements auxquels s'attaque l'artiste, il va également jouer sur le terrain de l'humour et de la dérision. Régimes totalitaires, société de consommation et guerre en Irak vont être ses principaux fers de lance dans sa lutte artistique.

Ayant l'habitude de travailler par cycles, ses collages vont passer d'un univers à l'autre, créant de grands écarts et pouvant aller d'une série sur l'érotisme à une seconde sur la conquête spatiale. Dans son travail « Méca-Make-Up », Erró va extraire des visages de mannequins issus de la presse qu'il va assembler avec des matériaux mécaniques provenant de voitures ou d'appareils photo.

Ses œuvres ont marquée l'Histoire de l'art et sont présentent dans les musées du monde entier et font office de références dans la figuration narrative et les collages.