fbpx
Follow
Top

Jean-Marc Calvet

>

ART COMPULSION > Stand D37

Jean-Marc Calvet est un Peintre contemporain originaire de la ville de Nice, qui expose aujourd’hui à travers le monde.
Présent dans différents musées outre Atlantique dont le Flint Muséum du Michigan ou le Museum of Arts & design Miami Florida aux Etats-Unis.
Il a choisi de revenir en France après 20 ans passés en Amérique latine où il fut d’ailleurs Lauréat de la Biennale du Nicaragua.

Un parcours atypique qui inspire: un film de Dominic Allan « CALVET » est sorti sur sa vie, un livre est actuellement en cours d’élaboration, écrit par Marina HADLER rédactrice au Studio Art magazine de New-York et une comédie musicale doit voir le jour cette année en collaboration avec les villes de Los Angeles et Seattle.

Installé entre Lorgues et les Issambres depuis 2 ans, Jean-Marc a exposé à Cavalaire durant l'été 2019 avec Charlelie Couture et Claude Guénard puis en solo show au Pavillon Vendôme à PARIS/Clichy.

De Mai à fin Août 2020, il exposait au centre d'Art Contemporain de Sisteron où il fit à cette occasion une performance "live painting" en musique avec un groupe de Jazz originaire des Alpes de hautes Provence.

En septembre dernier à l’occasion des journées du patrimoine il exposait dans un solo show en collaboration avec le Negresco et Art Kid Company à l’HOTEL DE L’INDUSTRIE situé au coeur de Saint Germain des près PARIS 1er.

Actuellement l’une de ces oeuvres est exposée au musée de l’automobile du Prince Albert à Monaco et son solo show initialement prévu ce début d’année a été décalé de Février à Avril 2022 à cause du COVID 19.

Il animera également la ville de Fréjus de Septembre à Novembre prochain dans une multi exposition éphémère de deux mois à l'intérieur des principaux lieux d'art de la ville et de l’emblématique Villa Aurélienne .

Un travail quotidien, acharné, régulier qu’il justifie ainsi :
“ Je peins par nécessité….sans penser, une espèce d’automatisme libre. Je laisse mon inconscient diriger ma main. Je cultive mes obsessions, me sers de mes démons, de mes fantômes pour en tirer une énergie créatrice. Je crois qu’un artiste est avant tout une antenne, un récepteur d’émotions, un passage dans différents mondes. Dans ma peinture, chaque personnage est rempli d’histoires, de créatures, c’est un mouvement permanent de mort, d’amour, de sexe…de vie tout simplement.Nous sommes faits de détails. Notre vie est rythmée par eux…sans eux nous n’existerions pas. On deviendrait transparent. Au-dehors nous ne sommes que des mots, des paroles, à l’intérieur nous sommes Couleurs…” JMC.