fbpx
Nous suivre #artup2019
Top

Chloé Cottalorda

> 1987

ART 4 > Stand 160

"C’est un travail du dévoilement, de la mise à nue ou au contraire de la dissimulation d’une intimité que je cueille avec empressement. Je me faufile pour mieux attraper celles qui ne se voient pas avec les yeux, j’aime à tendre les doigts pour agripper les plus insignifiantes, les presque rien. Quand enfin j’en tiens une, elle devient une friandise que je croque sur des carnets. Puis vient le temps ou ces intimités capturées sont ingérées et passent par le ventre de ma propre intimité. Elles sont restituées au travers d’une image pudique, une extimité minimale qui met en présence deux foyers : le monde ou monsieur X et moi-même."

C.Cottalorda