fbpx
Nous suivre #artup2019
Top

Guido Argentini

>

GALERIE BEL AIR FINE ART > Stand F19

Après trois années d'études de médecine, sa passion pour la photographie et son amour de la femme prennent le
dessus. Il a depuis publié pas moins de cinq livres, mettant chacun en lumière une nouvelle facette de la féminité. Dans Private Rooms, Il explore la sensualité des femmes dans l'intimité des chambres de villas historiques,
d'appartements modernes ou encore d'hôtels, du plus luxueux au plus sordide. Ces espaces deviennent alors le théâtre des fantasmes voyeuristes du photographe. Au-delà de la chair, Reflections est une incursion dans la
psychologie et l'introspection féminines, alors que Argentum, qui est sa publication la plus récente, poursuit un thème
initié dès son premier livre (Silvereye). Enrobant des modèles aux formes athlétiques de peinture argentée, ces séries mettent en lumière la beauté intrinsèque de ces corps à la fois puissants et gracieux. Le photographe laisse évoluer
leurs courbes au sein de décors géométriques, déclenchant ainsi un rapport de force duquel naît une véritable théogonie. L’artiste nous explique qu’il souhaite redonner aux femmes le rôle de divinités dont elles ont
malheureusement été dépourvues par les hommes depuis l’Antiquité. A ce titre, son travail est aujourd’hui publié dans
de nombreux magazines de mode renommés tels que Marie-Claire, Vogue ou encore Playboy.