fbpx
Nous suivre #artup2019
Top

Cécile Plaisance

>

GALERIE BEL AIR FINE ART > Stand F19

Cécile Plaisance pilote son travail artistique seule, sans aide particulière. Le terme de « travail » n'est pas anodin, puisque chacune de ses images est le fruit de dizaines d'heures de retouches numériques, auxquelles il faut ajouter celles nécessaires au maquillage, au stylisme et à la lumière, sans compter la superposition d'images qui permet d'avoir cette animation des photographies, l'une des clés de leur originalité. L'expression figée des poupées Barbie semble être le masque de notre époque, ce siècle qui produit tant et tant d'êtres insensibles dont l'existence est réduite, volontairement ou par aliénation, à la satisfaction de leurs besoins vitaux. Au- delà du mythe de la femme objet, Cécile a voulu dénuder l’idole de son enfance, comme un « soutien » envers les femmes dont les droits sont bafoués à travers le monde, a l’instar de ces femmes aux seins nus, désormais affranchies, défendant leurs droits, leur liberté gagnée.
Dans ses séries les plus récentes, la photographe se tourne vers un vrai modèle et donne la possibilité à chaque femme de s’identifier. C’est un nouveau moyen pour elle de mettre en valeur leur capacité à délivrer des messages forts. Sur le visuel proposé ci-dessous, l’artiste s’appuie sur un corps physique et la technique lenticulaire afin de questionner et réinterpréter la Bible et le monde ecclésiastique