fbpx
Follow
Top

Agnès Baillon

France > 1963

DUFOIS > Stand E12

Entourée de sculptures de toutes tailles, assise sur un tabouret haut, Agnès pose son pinceau et observe la petite femme en face d’elle. D’une main sûre de maman expérimentée, elle enlève quelques résidus de poussière sur l’épaule de sa création, lui masse un peu les épaules puis laisse glisser sa main jusqu’à s’en détacher. Dans le vide. Elle a sauté. Elle se raccroche au regard translucide de celle qu’elle vient de quitter. Elle lui sourit.
On s’approche de la petite femme posée sur le trépied pour mieux la voir. Vêtue d’un maillot et d’un bonnet de bain, le regard droit et clair, elle semble déjà loin des questions que l’on pourrait se poser, du qu’en-dira-t- on de son corps imparfait et de son crâne lisse.

Marjolaine Nonon