fbpx
Follow
Top

Isabel Bisson Mauduit

France > 1969

FIBER ART FEVER ! > Stand C4

Chez Isabel Bisson on est frappés par la profusion de formes, de fils et de couleurs enchevêtrés. Elle trouve souvent l’inspiration dans les sous-bois.
Elle brode à la main et à la machine, parfois sur des photos, qui deviennent alors de véritables peintures de fil apportant leur matière à une image plate et lisse, comme les mousses et lichens qui ont poussées sur ses végétaux.
Comme si ça ne suffisait pas l’artiste apporte une autre dimension en donnant à voir les trous successifs créés par l’aiguille dans le papier photo. Nouveaux chemins, minuscules lucioles, ces trous sont mis en lumière par derrière dans la boite lumineuse qui sert de support.
On ressent alors la lumière particulière des sous-bois qui arrivent par les trouées des arbres dans le ciel.
Les passages successifs de la main ou de la machine créent de nouveaux paysages intimes, et accentuent cette sensation de choses accumulées et du temps passé, où les matières décomposées des feuilles et branchages témoignent du temps essentiel à la transformation des matériaux par leur altération.
Les heures passées sur une image reproduisent ce même processus lent où le temps est nécessaire pour opérer la conversion de l’image en une œuvre d’art.