fbpx
Follow
Top

Aline Bordereau

France > 1962

FIBER ART FEVER ! > Stand C4

Aline Bordereau travaille d’abord pour le théâtre : mannequins, accessoires, costumes et masques.
Elle aborde plus tard la sculpture en développant un bestiaire. Ce n’est qu’ensuite qu’elle « introduit la Figure humaine, et crée des Poupées: le textile induit un sens organique. Rembourré, piqué, modelé, le matériau devient Chair. La marionnette, le corps-objet deviennent une source de réflexion et de création de plus en plus prégnante »
Les corps, souvent féminins ont une architecture de métal ou végétale.
Ils sont légers et se parent de tissus rembourrés ou non, papier, plastiques, visages de cire…Les matériaux sont mixés pour former des personnages oniriques porteurs d’émotions véhiculées jusqu’au spectateur.
Nous sommes bien dans un théâtre et une mise en scène : celui de la vie et des émotions ressenties par l’artiste.
"Le corps est acteur et porte dans ses plis et replis, l’émotion cachée qui nous habite.(…)
Le tissage fragile est souvent emmêlé de peurs. Le déroulé d’un fil sur des années ou boucles et nœuds, réparent les entailles, et témoignent pour nous de notre fragilité. »