fbpx
Follow
Top

Elodie Serhane-Ferré

France > 1982

FIBER ART FEVER ! > Stand C4

Elodie Serhanne-Ferre tisse un fil entre le passé, notre héritage culturel, artistique ou religieux et le présent, comme un lien constant entre ces deux temporalités.
L’artiste met en parallèle la broderie et la photographie, deux techniques à la temporalité opposée. La broderie nous renvoie à l’époque des tentures murales où l’on témoignait des batailles et des guerres de religion de cette façon. Broder, contrairement à la photographie demande du temps, de la patience mais emprunte également les codes de notre époque avec ce visuel proche des pixels informatiques.
Dans son travail, la notion d’image prend une place importante. Elle y questionne sa puissance et ce qu’elle véhicule dans une société faite de multiples informations dont les sources deviennent de plus en plus floues. L’artiste y confronte à la fois des images d’archives, de films ou issues du web, révélant notre difficulté d’analyse et notre impossibilité à nous fixer.