fbpx
Follow
Top

Thomas Lardeur

Paris > 1966

VANAURA > Stand B13

Issu d’une famille d’artistes, Thomas Lardeur (né en 1966) a d’abord été journaliste d’investigation avant de se consacrer à la sculpture sur métal qu’il pratique depuis l’adolescence. Il travaille l’inox qu’il a choisi pour son aspect aérien, léger, contemporain, froid en apparence et pourtant doux et chaud au toucher. La lumière et le reflet sont au cœur de son travail, comme un dialogue incessant qui le pousse à vouloir capter les milles facettes du reflet qui sculptent les motifs abstraits ou figuratifs de ses œuvres.
Son approche du reflet l’a également poussé à envisager la sculpture comme une forme plane, “un tableau sculpté” qui cherche à capter l’essence d’un motif.
Ainsi, en interrogeant autrement l’espace, il a ouvert son travail à d’autres matériaux comme le PMMA qui permet de rendre la perfection de la nature comme ce rond dans l’eau intitulé Reflet noir.
Son œuvre se déploie autour de trois axes :
- Les Face à face, série de visages qui frolent l’abstraction et offrent une réflexion ur l’homme et sa conscience
- La série Histoires est un ensemble varié de clins d’œil et d’hommages : hommage à Courbet avec la sculpture Big Bang (collection de la fondation Villa Datris, Isle-sur-Sorgues) ou à Brancusi (série Pingouin)
- La série Face au monde, dans laquelle il donne une forme nouvelle et poétique au regard de l’homme sur la nature et les enjeux écologiques du XXIe siècle.

“Un puriste de la matière qui s’inscrit dans la droite lignée des Gonzales et Brancusi. Un artiste à découvrir qui parle à l’humain et suscite l’aventureuse imagination des sens.”
Meet in - Magazine d’art

QUELQUES DATES
- 2013 - Sculp’ en Sologne, Biennale de sculpture monumentale contemporaine à Chaumont-sur-Tharonne
- 2012 - Biennale de sculpture de Copenhague, Danemark
Les œuvres de Thomas Lardeur sont présentes dans plusieurs collections privées : Fondation Villa Datris pour la sculpture contemporaine, OFI Paris, SYSTRA,

- Depuis 2013 - Galerie Vanaura, Versailles