fbpx
Follow
Top

Jean Papaz

France > 1927

VANAURA > Stand A4

Né à Paris en 1927, Jean Papaz est un artiste peintre français d’origine arménienne, décédé en 2004. Il suit des cours à l’Académie de la Grande Chaumière à Montparnasse et parfait ses connaissances par la fréquentation assidue des musées. Il rencontre le peintre Jansem, et s’ensuit une longue amitié fidèle et solide.
Fortement imprégné par Goya, Rembrandt et l’Ecole Hollandaise, il sublime sa sensibilité picturale grâce à un langage âpre et réaliste. Paysages dépouillés, abandonnés mais habités d’une lumière transcendante, natures mortes marquées par une palette riche de nuances, portraits expressifs cernant la douleur silencieuse de l’âme, les peintures de Papaz transcrivent une humanité forte en émotion.
Son parcours pictural s’inspire également de l’histoire arménienne du XXe siècle. L’actualité sensibilise la faculté créatrice de l’artiste qui, témoin de son temps, “écoute” avec son œil. Son œuvre s’adapte à l’époque contemporaine de l’Arménie et suit son évolution à travers son pinceau.

“Papaz peint avec une réelle grandeur d’âme. Sa technique ne souffre d’aucune épaisseur, ni d’aucun repentir. L’émotion transpire de sa matière lisse, de son graphisme prédominant.”
Guy Vignoht
“La Jeune peinture - 1941-1961” - Editions Terre des Peintres - 1985

QUELQUES DATES
- 2007 - Hôtel de Ville, Versailles - Mairie du 10e, Paris
- 2006 - Maison des Arts, Bagneux
- 1998 - 2002 - Théâtre Victor Hugo, Bagneux
- 1990 - Château de la Contamine, Corenc
- 1980 - Forum des Halles, Paris
- 1978 - Casino de Trouville
- 1974 - Centre Américain, Paris
- 1954 à 1958 - Salon de la Jeune Peinture, Paris
MUSEE
En 1997, le Musée d’Histoire des Invalides de Paris a acquis pour son fonds d’histoire contemporaine les lithographies “les drapeaux” et “Le 24 Avril 1915” ainsi que la toile “Le prisonnier”.

En exclusivité à la Galerie Vanaura, Versailles