fbpx
Nous suivre #artup2019
Top

Victor Vasarely

Hongrie > 1906

L'INCARTADE > Stand A14

Victor Vasarely est né à Pécs en Hongrie le 9 avril 1906. En 1925, après son baccalauréat, il entreprend de brèves études de médecine à l’université de Budapest, qu’il abandonne 2 ans plus tard. De cette période, Vasarely a gardé une volonté de méthode, d’objectivité, un soif de connaissance… proche du monde scientifique.

Victor Vasarely est un artiste tout à fait singulier dans l'histoire de l'art du XXème siècle. Accédant à la notoriété de son vivant, il se distingue dans l'art contemporain par l'aboutissement exceptionnel auquel il a conduit la peinture abstraite géométrique, sous le nom de cinétisme. Toute son œuvre s'inscrit dans une grande cohérence, de l'évolution de son art graphique jusqu'à sa détermination pour promouvoir un art social, accessible à tous.

Il commence par faire des études de médecine qu’il abandonne pour s’inscrire aux beaux-arts (1927-1929), puis au Bauhaus de Budapest (Mühely Academy) où il devient l’élève de Sandor Bortnyik. On retrouve, dans la perfection de son dessin, la trace de cette solide formation en architecture. Il découvre l'art abstrait par le biais de Vassily Kandinsky, Malevitch, Paul Klee et est influencé par le constructivisme, le cubisme et le surréalisme. Vasarely est également fasciné par la couleur et par l'optique.

Sa première exposition personnelle sera organisée à Budapest en 1930, année où il s’installe à Paris avec sa femme Claire. Il y travaille en tant que dessinateur et conseiller artistique et décroche des contrats importants dans de grandes agences de publicité (Havas, Draeger ou Devambez). Fasciné par les motifs linéaires, il conçoit des oeuvres en trois dimensions constituées de plusieurs couches qui créent l'illusion d'une épaisseur. Pendant une première période, l’artiste crée un alphabet plastique dont les combinaisons infinies doivent donner naissance à un "art cérébral et méthodique". Il abandonnera progressivement les arts appliqués pour se tourner vers une création picturale abstraite.

Vasarely explore ensuite la géométrie, les couleurs minimales et l'art abstrait. En 1943, il fait de la peinture à l'huile son principal outil, et travaille sur des toiles à la fois abstraites et figuratives. Il peint des portraits, des natures mortes et des paysages, suit un ensemble de travaux sur Belle-Isle-en-Mer, où l’artiste veut montrer la géométrie interne à la nature : "Dans les éboulis de la côte, je distingue la géométrie interne de la nature. La région est merveilleuse. J’observe les formes, qui toutes se ramènent à l’ellipse et à la forme ovoïde, et je découvre une étroite parenté entre des choses de nature très différente. L’univers ne se réduirait-il pas en fait à une seule grande équation ?"

L'année suivante, il participe pour la première fois à une exposition parisienne. Il se sert de formes géométriques et de lignes de couleur pour créer une illusion de mouvement. Il mène ensuite des expériences avec l'art cinétique, et il explore plus avant le concept selon lequel la forme et la couleur sont inséparables. Il écrit le "Manifeste jaune" en 1955 dans lequel il définit l’Art cinétique. Ses compositions se complexifient, compositions où les éléments géométriques se combinent, s’emboitent, se permutent, s’assemblent pour se rapprocher de la structure cellulaire. En 1965, Victor Vasarely participe à l’exposition "Responsive Eye" (New York) qui consacrera l’Art optique (Op Art).

L’homme s’intéresse à la physique, à l’architecture, à l’industrie et veut son langage universel. Il crée sa fondation en 1976 à Aix-en-Provence, en concevant entièrement un bâtiment qui concrétise sa conception de l’art dans la cité. Vasarely met en place un Centre d’art contemporain et un laboratoire de rencontre et de recherche pour les artistes, les architectes, les ingénieurs. Car selon Vasarely, c’est seulement en équipe et en corps de métiers qu’un travail créateur est possible. Chacun s’approprie son art ; il sera célébré dans les plus grands musées de la planète. Victor Vasarely est mort le 15 mars 1997 à Annet-sur-Marne (france), à l'âge de 91 ans. Il est aujourd'hui reconnu comme le père fondateur de l'Op Art.

“L'art pour l'art ne mène à rien. Si vous vous engagez dans cette voie, vous êtes condamné à la bohème et vous finirez alcoolique ou syphilitique, mais peintre, certainement pas!” Victor Vasarely.